• Create an account
    *
    *
    *
    *
    *
    *
    Fields marked with an asterisk (*) are required.

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

Les attributs et desciption du Yamani dans les saints récits

 

Les attributs et desciption du Yamani dans les saints récits

 

Les récits de La Famille Sainte du Prophète (AS)  décrivent Le premier Mahdi et donnent, en détail, Son Nom, Ses Attributs et Son Habitat. En effet Son Nom est Ahmad, Son Surnom est Abdollah (Serviteur de Dieu) –qui signifie Israël- les gens, malgré eux et contre leur guise, disent de Lui qu’Il est Israélien ; Le Prophète (AS) a dit : « Mon Nom est Ahmad et je suis Abdollah, mon nom est   Israël ce dont Il a été ordonné j’en ai été ordonné aussi, et ce qui Le concerne me concerne aussi » Tafssir Al’Ayyachi . Vol. 1 p. 44. Albourhane. Vol.1 : 95. Al Bi’har 7 : 178. Le Premier Mahdi est, aussi, Le Premier des trois cents treize (les compagnons de L’Imam (AS)), et est de Bassora, Il a une trace sur Sa Joue droite, à la  tête il a une cicatrice (semblable à une Alopécie cicatricielle « hizaz »), son corps ressemble au corps de Moïse Ibn Imrane (AS), sur son dos il y a le Sceau de la Prophétie et en Lui se réalise Le Testament du Prophète (AS), Il est Le plus Qualifié, après Les Imams, dans les sciences du Coran, de La Torah et de L’Evangile . Au début de son apparition il se manifestera en jeune homme, Le Prophète (AS) a dit : « …  Puis Il évoqua Un Jeune Homme et Il dît : « si vous Le voyez prêtez Lui allégeance car Il est Représentant et Successeur (Khalife) d’Al Mahdi » » Bicharat Al’Islam p. 30.

Il est rapporté d’après L’Imam  Abi Abdillah (AS) ,d’après Ses Pères ,d’après Le Prince des Croyants (AS) : « Le Prophète (AS) a dit à Ali Ibn Abi Taleb la nuit de son retour à Dieu : « Ô père d’ Al Hassan ,  apporte de quoi écrire (une écritoire et une feuille) et Lui dicta son testament  jusqu’à ce qu’il arriva à cet endroit du testament où Il dit  « Ô Ali, après moi il y aura douze Imams et après eux il y aura douze Mahdis (Bien-Guidés). Toi, Ali, tu es le premier des douze Imams et Il avança dans le récit jusqu’à ce qu’Il dise qu’il le remette (le dépôt le testament) à son Fils      M O H A M A D Le Fidèle Mandaté de La Sainte Famille  de Mohamad que la Paix soit sur eux. Ceux sont les douze Imams, Il y aura après eux douze Mahdis, Et puis  Le jour où se présentera à Lui l’ordre de retourner à Dieu qu’il le remette (le dépôt le testament) à son Fils, le Premier des très rapprochés , Il a trois noms : un comme le mien et celui de mon père : Abdollah (Serviteur de Dieu) , Ahmad et le troisième nom est Le Mahdi (le Bien Guidé),  Il est le premier Croyant. » » Bihar Al’anwar. Vol. 53 p. 147. Alghayba Attossi p. 150. Ghayat Almoram. Vol. 2 p.241.

Dans un autre récit d’après L’Imam Assadik (AS) : « Des nôtres il y a, après Al Qa’Im (Le résurrecteur), Douze Mahdis de la descendance de L’Imam Hussein (AS) » Bihar Al’anwar. Vol. 53  p. 148. Alborhane. Vol. 3 p. 310. Alghayba Attossi p. 385. D’après L’Imam Assadiq (AS) on rapporte ceci : « Des nôtres il y a, après Al Qa’Im (Le résurrecteur), Onze Mahdis de la descendance de L’Imam Hussein (AS) » Bihar Al’anwar. Vol. 53 p. 145. Dans ce dernier récit Al Qa’Im est Le Premier Mahdi (Bin Guidé) et non pas L’Imam Al Mahdi (AS) car après L’Imam (AS) il y a douze Mahdis (Bien Guidés).

L’Imam Al Baq’ir (AS) dans la description du Premier Mahdi dit : « …Celui là au teint halé, aux yeux enfoncés, aux sourcils en relief, large d’entre les épaules, ayant à la tête une cicatrice (semblable à une Alopécie cicatricielle) et une trace dans le visage que Dieu ait pitié de Moïse » Ghaybat Anno’amani p. 215. Le Prince des croyants (AS), dans un long récit dit : « …Alors Il dit (AS) Et Le Premier d’entre eux est de Bassora et Le dernier des Abdals (Les Substituants)… » Bicharat Al’Islam p. 148. L’Imam Assadiq (AS) dans un long récit dans lequel Il a nommé les compagnons d’Al Qaim (AS) dit: « …Et de Bassora…Ahmad… » Bicharat Al’Islam p. 181. Et  L’Imam Al Baqir (AS) dit : « Al Qaim a deux noms, un nom dissimulé et un nom révélé, celui qui est dissimulé est Ahmad quant à celui révélé c’est Mohammad » Kamal Addin. Vol. 2 p. 653 b. 57. Ahmad est le nom du Premier Mahdi alors que Mohammad est le nom de L’Imam Al Mahdi (AS) comme ce fût indiqué dans Le Testament du Prophète (AS), et d’après L’Imam Al Baqir (AS) : « Dieu a un trésor à Taliq’ane qui n’est ni d’or ni d’argent, douze mille à Khorassane dont l’Ime est (Ahmad Ahmad) conduits par Un Jeune Homme de Bani Hachim sur une mule blonde, ayant sur Lui un bandeau rouge, c’est comme si je le regardai traversant L’Euphrate. Alors si vous en entendez parler accourez à Lui-même s’il faut que vous rompiez sur de la neige »  Mountakhab Al ‘Anwar almodi’a. p. 343. Et Ahmad est bien le nom du Premier Mahdi. Dans le livre Kitab Almala’him wa Alfitane d’Ibn Tawouss Al Hassani p. 27 on lit : « Il a dit Le Prince de la colère n’est ni de ci ni de çà  mais ils entendirent une voix non prononcée ni par un djinn ni par un humain : prêtez allégeance à -telle personne –(foulane) par son nom Il n’est ni de ci ne de çà mais Il est un Représentant Khalife Yamani », puis toujours  dans le livre Kitab Almala’him wa Alfitane d’Ibn Tawouss Al Hassani p. 80 il y a ce récit : « Alors ils se rassemblent et regardent à qui vont-ils prêter allégeance, alors qu’ils sont ainsi ils entendent une voix non prononcée ni par un djinn ni par un humain : prêtez allégeance à -telle personne –(foulane) par son nom Il n’est ni de ci ne de çà mais Il est un Représentant Khalife Yamani ». Achaykh Ali Alkorani rapporte dans son encyclopédie des récits de L’Imam Al Mahdi (mo’ajam Ahadit Al’Imam Al Mahdi (AS)). Vol. 1 p. 299 ceci : « Le Mahdi n’est que de Koraych, et Le Khalifat (Le Représentant Divin) n’est que d’eux, sauf qu’Il a une parenté et une origine du Yamane ». Et, Puisque Le Premier Mahdi est de la descendance de L’Imam Mahdi (AS), il s’impose, alors, qu’Il soit à parenté et à arbre généalogique coupée car les descendants de L’Imam Al Mahdi (AS) sont inconnus. Tous ces attributs sont ceux d’Al Yamani Le Victorieusement appuyé et ceux du Premier Mahdi car il s’agit bien d’une seule et même personne, comme cela est démontré auparavant.