• Create an account
    *
    *
    *
    *
    *
    *
    Fields marked with an asterisk (*) are required.

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel

Q6/ Que signifie (( Tout le coran est dans le point de la lettre (arabe B) (prononcée Ba’)[1] , et que l’Emir des croyants Ali Ibn Abi Talib (P.L) est ce point )) ?

Q6/ Que signifie (( Tout le coran est dans le point de la lettre (arabe B) (prononcée Ba’)[1] , et que l’Emir des croyants Ali Ibn Abi Talib (P.L) est ce point )) ?

R6/ La forme de lettre Ba’ (?) est : un récipient qui s’est rempli a commencé à déborder (se déverser) sur autrui et dont le contenu à s’écouler  par en bas. De même que la forme de lettre (arabe N) (prononcée Noun)  (?) est : un récipient  qui reçoit  ce qui déborde d’au dessus de lui (d’en haut) et  dans lequel se déverse la science  (le savoir) de son seigneur, (Ô mon Seigneur, accroît mes connaissances !)[2]

Dieu le Sublime a appelé son honorable Envoyé Mohamed par (Noun) ( ?? ), Il dit : (Noun. Par la plume et ce qu'ils écrivent !)[3].

Quant à la plume, dans ce verset, c’est : Ali (P..L), L’imam Al Sadiq (P.L) a dit : (Noun est un nom de l’envoyé de Dieu (Allah), et la plume (Qalam) est un nom de l’Emir des croyants (P.L))[4].

La plume prend l’ancre de (Noun) ( ?? )  et le transmet au Livre et y écrit. Le Qalam (la plume) a, alors, des états, parfois il est (Noun) (?) et parfois il est (Ba’) (?), une fois le point du Noun(?) et une fois  le point du Ba’(?), il en est de même pour l’Emir des croyants (P.L),  il est La Porte (le seuil) de l’Envoyé de Dieu et la porte (le seuil) de La Cité de La Science, et c’est de lui que l‘on déverse sur les créatures (la création). Il est la Ba’ (?) et le  point du Ba’ (?)[5], il est la plume et l’ancre que porte la plume. Et le point a des etats, il est ce qui se déverse (en descendant)  de Dieu vers  son envoyé  (P.L), et de l’envoyé  vers  Ali (A.L), et de Ali (A.L) vers les créatures (la création). Le  point descendant de Dieu vers  son envoyé est le Coran, et l’envoyé  est le (Noun) (?) et aussi le point du (Noun) (?) .

Puis l’Envoyé, relativement à Ali (P.L), représente le Ba’(?) et le point du Ba’(?). Et  Ali, relativement à l’Envoyé, représente le Noun (?) et le point du Noun (?). Et Ali, relativement aux créatures (la creation), représente le Ba’(?) et le point du Ba’(?).

***************

[1] La deuxième  lettre arabe qui a cette forme (?) et c’est la première lette de la Première Sourate Le Prologue (Al Fatiha).

[2] La Sourate 20 : Ta-Ha, 114.

[3] La Sourate : La plume (Al-Qalam), 1.

[4] Mostadrak Aafinat Albihar de Chaykh Ali Namazi page 582, 583.

[5] - Le récit est rapporté de l’Emir des Croyants (P.L) ainsi : (Toutes les sciences sont dans le coran, et toutes les sciences du coran sont dans les sept matani, et les sciences des sept matani sont dans Al Basmala,et les sciences d’Al Basmala dans le point, et je suis ce point) Al Arba’oun hadith. Chaykh Ibrahim Alkhou’i, p.p.231.